Apostrophe républicaine

مبادرة إنبعـــاث الحــــركة الانعتـــــــاقية
INITIATIVE DE RESURGENCE DU MOUVEMENT ABOLITIONNISTE
IRA
RÉCÉPISSÉ N° FA 010000102912202100001

 

Apostrophe républicaine

Honorable Président de l’Assemblée nationale, distingués élus, que la paix, la miséricorde et les bénédictions de Dieu soient sur vous !
Vous voici en face d’une opportunité, à laquelle – nous l’espérons – vous ne vous déroberiez; ainsi, l’histoire enregistrera votre position : alors, nous serions soit une nation respectueuse de la dignité des gens soit un troupeau sauvage qui méprise et piétine l’âme humaine : sous ce dôme, un marchand d’esclaves, déguisé en représentant du peuple , défend, sans vergogne, la servitude et l’exploitation de ses semblables, excès qu’il habille du sacré religieux, en vue d’effrayer ou d’intimider ses victimes et leurs défenseurs. Au cours d’une discussion sur les réseaux sociaux, il défend la perception traditionnelle de l’égalité entre les personnes et lui confère une fausse sainteté, qualifiant, ceux qui s’y opposent, de mécréants et de corrupteurs de la foi.
Aujourd’hui, auprès de votre vénérable institution, nous défendons les lois et la constitution de la République. Le député Elqotb Ould Emmat, vous êtes une honte et profanez les devoirs et l’esprit du Parlement.
Monsieur le Président, le propos ici incriminé relève d’une tentative, misérable, de faire entériner et banaliser le racisme ; il prolonge une série d’affronts où les esclavagistes disposent d’une excuse pour continuer à pratiquer leur crime et s’arroger la licence de mal-agir.
Monsieur le Président, l’individu a transgressé les lois du pays et semé les germes du vice et de la discorde. Condamner son attitude tient d’une amende minimale contre la haine, l’intolérance et la brutalité ; à rebours, un tel geste rehausserait la reconnaissance des droits humains et des normes de justice et de citoyenneté, dont le maintien consacre l’Etat de droit. La violation de ces principes ne saurait prospérer à l’abri de la sanction requise par la violence symbolique de l’acte.
Monsieur le Président, à présent le litige se retrouve entre vos mains. Nous vous exprimons notre confiance et vous en remercions. Que la paix et la miséricorde de Dieu soient sur vous !

Nouakchott 29/12/2022
Initiative de résurgence abolitionniste en Mauritanie (Ira-M)

Laisser un commentaire